espace

 

 


Le Chant des coquelicots

Poppies Song


voir le film

Installation vidéo 1 écran et 1 bureau de vote
Docu-poélitique

Réalisation : Emmanuelle Sarrouy
2 x 55' minutes
couleur
DV Pal 4/3
Musique : Heksenfee
Production : Endogène
mars 2012



Des amis se réunissent pour deux repas dominicaux au moment des deux tours de l'élection présidentielle française en mai 2007. Au début ça s’appelait D’un Tour à l’autre, et puis c’est devenu Le Chant des coquelicots.

En mai 2007, on se réunit entre amis pour le premier tour des élections présidentielles. Je prends ma caméra. Envie de filmer comme ça. On parle, on rit, chacun y va de sa diatribe, on élabore des théories. Débat d’idées. Je filme toute la journée. Je ne sais pas encore. On verra.

Et puis pour le second tour rebelote. Un autre groupe d’amis. En soirée cette fois. Je me dis continuons le combat et je reprends ma caméra. Je filme tout comme ça encore ce soir-là.

Et puis vient le temps du montage. En revoyant toutes ces images je me dis oui mes amis sont de vrais personnages. Il se passe quelque chose là. Entre euphorie et décadence. De la lumière à l’ombre.

Ce n’est pas nouveau me chuchotent les Anciens. Compagnons de voyage, ils éclairent nos questionnements. Prendre du recul est parfois nécessaire. Essayer de comprendre ce qu’il se passe aujourd’hui à la lumière d’hier. Ce qu’il se passe là c’est beaucoup plus qu’un témoignage sur les deux tours des élections présidentielles de 2007. Le chant oscillant entre espoir et désillusion de mes amis coquelicots. Aussi éphémère que précieux.

 

 

 

 

« ON FAIT COMMENT POUR S’EN SORTIR ?!... »
Lecture au centre de la pièce

Environ 15 minutes (à deux reprises au cours des 3 heures 30 d’installation)

 


   

 

Installation/Lecture

> "Contemporaines" par SAFFIR Galerie nomade et La Collective

-- Friche Belle de Mai, Marseille, France - 14 mars 2012